Ces promenades durent environ 3 heures. On peut fixer le rendez-vous avec votre guide à votre hôtel (si vous logez au centre-ville) et commencer la visite à pied de là ou bien on peut prendre un taxi pour se rendre au point de départ de l’itinéraire choisi et continuer à pied. Il s’agit de tours conçus pour approfondir la connaissance des différentes époques historiques et des différents quartiers de la ville.

Renaissance & Baroque

walking_tours

Fontaines et palais, églises et places bâtis entre le XVI et le XVIII siècle. Histoires de familles aristocratiques, de cardinaux et de Papes, aussi bien que boutiques de haute couture et les meilleurs glaciers de la ville! Quand Rome était le centre des beaux-arts en Europe, peintres, architectes, sculpteurs de la Norvège à l’Espagne, de la France à la Russie, tous ont passés quelques années dans la Ville Éternelle. Nous allons voir les monuments plus célèbres de cet âge tels que la Place d’Espagne, la Fontaine de Trévi, le Panthéon, la Place Navona, le temple d’Hadrien, les Palais du Parlement et du Sénat.

Rome antique

imperial_tours

Tour basé sur l’exploration des fouilles archéologiques les plus intéressantes d’Europe. Les sites se trouvent à proximité l’un de l’autre et sont accessible par le même billet : le Forum Romain, le Colisée et le Palatin.

Le forum a toujours été le cœur de la vie publique de la Rome antique, où les cérémonies politiques, religieuses et militaires le plus importantes se déroulaient. On s’y rendait aussi chaque matin pour visiter les boutiques – les tabernae – et faire ses courses et pour assister aux procès célébrés dans les basiliques. Le Colisée a été le plus grand amphithéâtre bâti dans l’Empire romain, conçu pour les combats des gladiateurs en anticipant le concept des stades d’aujourd’hui. La Palatin, lieu de la fondation par Romulus, fut transformé en résidence officielle de l’Empereur et il est encore couvert par les structures complexes et imposantes des Palais Impériaux.

Nous allons donc vraiment «toucher» de près l’histoire de la Rome antique, où les témoignages archéologiques s’enrichissent des légendes et des mythes liés à la Capitale de l’Empire et à ses origines fatales. Une expérience inoubliable!

Cette visite se déroule parmi des ruines : on aura besoin de chaussures confortables. Il faudra aussi être préparé aux montées et descentes typiques des terrains accidentés. Il y aura aussi des escaliers à monter. Réservation conseillée pour éviter la queue à l’entrée du Colisée.

Le Vatican

vatican_tours

La visite commence par les Musées du Vatican et ses plus belles galeries : la Galerie des Candélabres, la Galerie des Tapisseries et la Galerie des Cartes Géographiques. A la fin de ce parcours nous entrons dans l’un des chefs-d’œuvre les plus célèbres dans l’histoire de l’art mondial : la Chapelle Sixtine, voulue par le Pape Sixte IV et décorée par les fresques de Michel-Ange. De là on se dirige vers la Basilique Saint Pierre, la plus grande église au monde où parmi d’innombrables trésors on découvre la Pietà de Michel-Ange. Nous terminerons la visite sur la Place Saint Pierre conçue par le Bernin, d’où on peut prendre une photo de la célèbre «fenêtre  papale» sur la façade du Palais Apostolique.

Réservation de l’entrée aux Musées du Vatican vivement conseillée pour éviter les longues queues en haute saison. Prévoir 4 heures de visites si vous souhaitez passer plus de temps dans les Musées et ajouter à votre itinéraire la Pinacothèque et les Chambres de Raphaël. Tenue correcte obligatoire : épaules et genoux couverts en toute saison.

Fontaines

fountains_tours

Belle promenade à travers le centre-ville et ses rues parsemées de bureaux et de boutiques. Rome a toujours été célèbre par l’abondance d’eau : pendant l’antiquité les Romains avaient bâti 11 aqueducs qui alimentaient toute la ville et ses thermes. Aujourd’hui nous en utilisons encore 4, restaurés par les Papes qui ont embelli Rome en construisant les belles fontaines du Triton, de Trévi, des Quatre Fleuves, de la Rotonde au Panthéon. Sans oublier celles considérées « mineures » comme celle du «Facchino», de la Place Colonna où bien les fontaines aux extrémités de la Place Navona.

Promenades insolites

off_the_beaten_paths_tours

Visées à satisfaire les voyageurs qui reviennent à Rome pour approfondir le côté artistique à travers les chefs-d’œuvre des plus célèbres artistes gardés jalousement dans nos églises. Selon vos inclinations, on peut suivre les pas des génies rivaux du XVII siècle : le Bernin et le Borromini ; ou bien aller chercher les tableaux du « peintre maudit », le Caravage, dans les églises du Campo Marzio (on pourrait compléter le thème avec une visite à la Galerie Borghèse où on trouve plusieurs tableaux de Caravage). Un autre itinéraire possible est celui des Palazzi : les palais des cardinaux et des Papes qui sont à la fois des chefs-d’œuvre d’architecture et des témoignages frappants du pouvoir à partir du XV jusqu’au XVIII siècle.

Trastevere

trastevere_tours

La promenade prend son point de départ près du Tibre, là où il y a avait le port commercial le plus important de Rome, avant la construction des «muraglioni» qui enferment la rivière depuis la fin du XIX siècle. Le bâtiment très long et imposant qui se trouve à proximité est la première maison de correction juvénile conçue en Europe par le Pape illuminé Innocent XII. Nous allons emprunter le dédale de ruelles médiévales derrière cette grande bâtisse, ou le « petit peuple » de la ville a toujours vécu, depuis l’âge républicain de la Rome antique. Le quartier garde des témoignages médiévaux très importants tels que l’église Santa Cecilia (avec ce qui reste des fresques de Cavallini, le peintre le plus important du XIII siècle) et aussi de l’âge baroque – les statues de la Beata Ludovica Albertoni du Bernin e de Sainte Cécile de Stefano Maderno. Notre itinéraire termine à Santa Maria in Trastevere, l’église-symbole du quartier, pour voir les splendides mosaïques du XIII siècle. Après la visite, vous pouvez choisir un des restaurants traditionnels qu’ici sont plus nombreux qu’ailleurs et vous régaler avec un après-midi relaxant à la découverte des ateliers traditionnels où les artisans travaillent encore le cuir, le bois, le fer… à côté des boutiques à la mode. La movida romaine se déroule dans ce quartier surtout le vendredi et le samedi soir : ses ruelles deviennent noires de monde et vous auriez de la peine à trouver une table ou un tabouret dans les douzaines de bars à vin, pizzerie, gelaterie, etc.

Vous avez envie de découvrir un autre quartier de la ville? De visiter d’autres sites? Écrivez nous et nous serons heureux de créer votre promenade personnalisée!

SHARE