Musées du Vatican et la Chapelle Sixtine

vatican_museums_and_sistine_chapel_toursLe musée le plus impressionnant et complexe dans le monde est aussi l’un des plus grands. Les Musées du Vatican naissent comme une collection de sculptures rassemblées par le Pape Jules II (1503-1513). Les Papes ont été parmi les premiers souverains qui ont ouvert les collections d’art de leurs palais à la connaissance du public favorisant ainsi l’histoire de l’art et la culture. Comme on le voit aujourd’hui, les Musées du Vatican sont un complexe de différents musées et galeries pontificales qui a commencé sous le patronage des Papes Clément XIV (1769-1774) et Pie VI (1775-1799), et qui comprend au moins 11 sections principales (l’itinéraire total couvrirait plus de 7 kilomètres) et la Chapelle Sixtine: la visite de l’ensemble du complexe nécessiterait donc de deux jours! Nous allons nous concentrer sur les galeries principales, qui sont spectaculaires par leurs fresques et les décorations en stuc, sans oublier les œuvres exposées. La Chapelle Sixtine est l’une des œuvres les plus célèbres dans le monde, non seulement pour les œuvres de Ghirlandaio, Le Pérugin, Botticelli et Rosselli sur les parois latérales, mais particulièrement pour les fresques de Michel-Ange sur le plafond et le mur de l’autel. Le programme théologique est si complexe que seul un guide professionnel et sérieux peut vraiment le faire comprendre aux visiteurs.

Musées du Capitole

capitolini_museums_toursL’origine du musée remonte à 1471 quand le Pape Sixte IV fait don d’une collection de statues en bronze à la Ville: il est donc considéré comme le plus ancien musée en Europe, mais il n’a été ouvert au public que’ en 1734 sous Clément XII. Ce musée vous donne aussi la chance de monter sur la véritable et unique colline du Capitole, pour admirer l’architecture de Michel-Ange, de jouir d’une vue magnifique sur le Forum Romain, et bien sûr de visiter les nombreuses sections du musée même comme celle des statues en marbre ou en bronze, des tapisseries, des fresques, la galerie lapidaire et enfin la collection des tableaux spécialement axée sur les peintres italiens du XVI et XVII siècle. Récemment, une grande salle aux parois en verre a été construite pour exposer l’original de la statue équestre de Marc Aurèle, auparavant situé dans la Piazza del Campidoglio.

Galerie Borghèse

borghese_gallery_tours

Installée dans la magnifique villa construite par Flaminio Ponzio pour le cardinal Scipione Borghèse, neveu du pape Paul V, la collection est l’une des meilleures sélection de peintures du XVI et XVII siècle que vous pouvez trouver en Europe dans un musée relativement petit. Pierre Paul Rubens, Sandro Botticelli, Raffaello Sanzio (Raphaël), Tiziano Vecellio (Titien), le Dominiquin, le Caravage et beaucoup d’autres y sont représentés. La galerie présente également quatre chefs-d’œuvre de la sculpture baroque (Bernin), une intéressante collection de statues antiques et sarcophages, et enfin la célèbre «Pauline» Bonaparte-Borghèse sculptée par Canova. Pour nous, c’est l’une des galeries de tableaux les plus attractives de Rome, bien que les statues et l’architecture elle-même soient tout aussi intéressantes.

Galerie Doria Pamphili

doria_pamphilj_gallery_tours

La spectaculaire collection formée de plus de 400 peintures est encore aujourd’hui propriété privée de la famille Doria Pamphili et encore logée dans le palazzo dont la famille est propriétaire depuis …500 ans! Par conséquent, non seulement on peut voir les nombreuses peintures de la collection, mais aussi admirer l’architecture et les décorations de ce bâtiment qui a été remanié dans différents styles au fil des siècles, comme, par exemple, la célèbre Galerie des Miroirs du début du XVIII siècle. La «foule» des peintres comprend non seulement les Italiens, comme Mattia Preti, le Dominiquin, Carrache, Titien, Raphaël, Caravage mais certains flamands comme Jan Breughel, Hermann van Swanevelt, espagnols comme Diego Velasquez et français comme Gaspard Dughet et Claude Lorrain.

Palazzo Corsini

palazzo_corsini_toursAvec l’élection, en 1730, du cardinal Lorenzo Corsini au trône de Pierre (avec le nom de Clément XII), la famille déménage de Florence à Rome et achète le palais Riario de l’époque Renaissance qui fut au siècle précèdent la résidence de la reine Christine de Suède (sa chambre s’y trouve toujours). A la suite de l’achat des Corsini, l’ancien palais a été restructuré et agrandi par l’architecte Ferdinando Fuga. Cette élégante résidence du début du XVIII siècle est devenue depuis une intéressante galerie de tableaux, ouverte au public.

La collection comprend des peintures du Caravage, Rubens, van Dyck, Ribera, Fra’ Angelico, Gentileschi et de nombreux autres contemporains très intéressants.

Découvrez les musées d’art contemporain les plus moderne de Rome!

MAXXI

maxi_toursmaxi2_toursMAXXI est la première institution nationale dédiée à la créativité contemporaine; honoré avec le prestigieux STIRLING PRIZE 2010 et situé dans le quartier Flaminio – à deux pas de la Piazza del Popolo – MAXXI est une grande œuvre architecturale conçue par Zaha Hadid, avec des formes innovantes et spectaculaires. Conçu comme le plus éminent centre italien pour l’art contemporain et l’architecture, le musée offre une grande variété d’activités – expositions, ateliers, conférences, spectacles, projection, projets éducatifs – reflétant ainsi sa vocation de lieu pour la communication et pour l’exposition des collections. En se proposant comme laboratoire innovant de recherche culturelle et d’étude, la collection et les expositions entendent suivre et montrer le plus récent développement de l’art en se concentrant dans le contenu esthétique de notre temps. Les expositions temporaires offrent aux visiteurs des possibilités toujours différentes : Gallérie 1 pour les expositions d’art du XX siècle, Gallérie 2, au premier étage, concernante l’architecture du XXI siècle

MACRO

macro_tours macro2_tours

Autrefois grand complexe industriel construit au début du XX siècle, le MACRO (Museo d’Arte Contemporanea di Roma) est le musée d’art contemporain de la municipalité de Rome et un centre dynamique d’activité culturelle. Situé près de Porta Pia et de la Villa Borghèse et ouvert au public toute l’année, six jours par semaine, MACRO est un point de référence pour la communauté romaine de l’art contemporain. Inspiré par le flux constant de l’art moderne, la nouvelle aile de l’architecte française Odile Decq frappe par son équilibre dynamique entre l’innovation et le contexte urbain environnant: des grands panneaux de verre ouvrent sur les halls d’exposition révélant l’interaction entre l’art contemporain et la ville. Des passages traversant le bâtiment permettent de mieux articuler la présence de l’environnement extérieur avec le musée. Véritable joyau de l’architecture contemporaine MACRO propose une sélection de certaines des expressions les plus significatives de la scène artistique italienne depuis les années 1960.

SHARE